“ 
" Sabrina a un lien très spécial avec les mots, aucun doute là-dessus. Elle sait saisir l'essence et l'atmosphère d'un texte. J'ai eu la chance de l'entendre (et de la voir) lire en direct quelques extraits de mon livre "Demain s'annonce plus calme". Le public était ravi, capitivé.... Merci beaucoup chère Sabrina, !" 
 
Eduardo Berti, août 2022
 "Demain s'annonce plus calme"

“  Un auteur ne sait finalement que rarement si ses mots vivent et comment.

Que se passe-t-il dans la tête du lecteur… Y a-t-il un lecteur, d’ailleurs ?

Ou une lectrice ?

C’est une émotion incomparable que d’entendre Sabrina Livebardon donner voix à ce vieux Soze.

Entendre lire, avec passion et précision, ces mots qui furent les premiers publiés et devinrent les premiers pas silencieux d’une longue aventure littéraire.

Une émotion et une reconnaissance que ce souffle rythmé en sons d’une artiste bien en voix.
Une vie vibrante pour ces mots, enchaînés jusque-là dans le silence.

Merci à Sabrina pour cette version si fascinante. 


Georges FOVEAU, août 2022

"Les chroniques de l'empire : la Marche du Nord"


Écrire des émotions est un exercice périlleux. Le dosage est essentiel et le saupoudrage parfois de trop. Lire des émotions est autrement plus délicat. Il n'y a pas de gomme, on ne peut que parler vrai et la voix doit se fondre dans le texte en rehaussant les saveurs (s'il y en a ). Sabrina sait ajouter des silences aux mots et des tonalités aux sentiments. C'est encore plus impressionnant lorsqu'il s'agit de nos propres mots, de nos phrases cimentées par l'édition. On les redécouvre alors avec de nouvelles saveurs, de nouvelles couleurs et des tonalités que l'on n'aurait soupçonnées. Merci pour ça, Sabrina. Merci pour présenter nos textes dans leurs goûts les plus recherchés et les faire tournoyer aux oreilles du monde dans leur robe de soirée.


 Tom Noti, Août 2022
"Nos silences ne sont pas des chansons d'amour"
"Elles m'attendaient"

“ 
J’ai eu la chance et le plaisir de découvrir la voix de Sabrina Livebardon lisant le premier chapitre de mon roman noir « Pleine balle ». Une interprétation très juste, servie par une diction et un sens du rythme prenant. J’ai retrouvé l’esprit et le style du roman dans cette lecture que je conserve précieusement 
 
James Holin
"Pleine balle"

“ 

Il y a beaucoup de bons auteurs mais peu de bons lecteurs. Sabrina a un talent très rare, celui de valoriser les mots. Grâce à son expression, sa diction, son expressivité, son émotion, elle parvient à sublimer la prose des auteurs.

C’est un véritable plaisir de redécouvrir ses propres phrases dans son timbre de voix. On a tous du talent, grâce à celui de Sabrina !

Florence Rhodes

"La confrérie des louves"

“ 

Il y a beaucoup de bons auteurs mais peu de bons lecteurs. Sabrina a un talent très rare, celui de valoriser les mots. Grâce à son expression, sa diction, son expressivité, son émotion, elle parvient à sublimer la prose des auteurs.

C’est un véritable plaisir de redécouvrir ses propres phrases dans son timbre de voix. On a tous du talent, grâce à celui de Sabrina !

Florence Rhodes

"La confrérie des louves"

“ 

Sabrina s’est glissée dans mes mots, intimement, jusqu’à se trouver au cœur de l’histoire, jusqu’à la vivre de l’intérieur. Voilà l’impression étrange que cette écoute m’a donnée : celle d’être une petite souris et d’entendre la scène se dérouler juste là, derrière une porte invisible, à portée d’oreilles. Mes personnages prenaient vie, prenaient voix. Et en faisant cela, ils se détachaient de l’écho que leur renvoyait mon esprit solitaire pour s’incarner véritablement. Merci pour cette émotion incroyable !

Valérie Allam

"Quatre morts et un papillon"

“ 
Sabrina est une lectrice hors pair, capable d’une finesse de compréhension et d’interprétation, qui m’ont réjouit, en plus de son avis de lectrice pertinent et bienveillant. Sans parler de sa générosité et de son enthousiasme. J’étais ravie d’entendre mes mots dit par elle. C’était une joie que j’espère voir renouveler.

 

Sandrine Cohen

 "Rosine : une criminelle ordinaire"

“ 
" Sabrina a très bien su dévoiler l'ambiance particulière du Royaume du fleuve avec sa voix maîtrisée et pleine de nuances. Je suis persuadé que si la voix demeure un magnifique vecteur pour l'imagination, la Fantasy en est le cadre idéal. Écoutez comme  les tours et les clochetons de Nantos prennent vie. Les personnages s'incarnent et le récit déploie son rythme. Merci Sabrina" 
 
Sylvain Forge
 "Le royaume du fleuve"

“ 
Sabrina est une conteuse hors pair.
Une voix de velours.
Une diction impeccable.
Un art de la narration indéniable.
Aussi professionnelle que sympathique, elle vit son récit pour que le récit prenne vie ! Quoi de plus agréable pour un auteur ?
Un grand merci, Sabrina.
 
Chrystel Duchamp
 "Le sang des Belasko"

“ 
Il y a une chose qui manquera toujours à un roman, c'est la dimension du "vivant", dans le sens de spectacle vivant. On peut avoir le style qu'on veut, ou qu'on peut ; on peut tordre la langue dans les sens, on demeure en 2D, pour ainsi dire. Le théâtre s'opère dans la tête de chaque lecteur, c'est une alchimie, auquel l'auteur n'assiste jamais. On n'y pense pas, on passe au roman, suivant. Et puis par hasard, par rencontre, Sabrina prend la parole et vous offre la troisième dimension. Expérience unique et presque mégalomaniaque d'entendre son texte lu et si bien mis en valeur ! Ça donne envie de se lancer dans le "texte vivant" !
 
Jacky Schwartzmann
"Pension complète"